Travail social

 

Pourquoi consulter un travailleur social?

Parfois, les enfants et les adolescents font face à différents défis et les parents peuvent alors se sentir « impuissants » ou sentir qu’ils manquent d’outils pour mieux aider et soutenir leur enfant ou adolescent.

Un travailleur social œuvrant auprès d’enfants, d’adolescents et de familles peut être consulté pour diverses raisons, notamment :

* Un enfant ou un adolescent qui présente des défis de régulation des émotions, des problèmes de comportement intériorisé (c’est-à-dire, retrait social, anxiété, dépression, manque de confiance en soi, etc.), des symptômes liés à un trauma ou un problème extériorisé (c’est-à-dire, agressivité, opposition, hyperactivité, etc.) ;

* Des parents qui vivent des difficultés dans l’exercice de leur rôle parental (c’est-à-dire, discipline, encadrement, communication, etc.) ;

* Des familles qui rencontrent des défis d’adaptation à une nouvelle réalité (c’est-à-dire,  déménagement, famille recomposée, perte d’un être cher, etc.).

Dans ces moments, il peut s’avérer aidant et bénéfique de consulter un travailleur social pour mieux comprendre les défis rencontrés et recevoir l’accompagnement ainsi que le soutien nécessaire pour faire face à ces périodes plus difficiles. Une évaluation des besoins permet d’établir un plan d’intervention construit avec l’enfant, l’adolescent et la famille, comprenant des objectifs précis et les moyens pour y atteindre. Le travailleur social est formé pour intervenir dans le champ des interactions entre les personnes et leur environnement ; il travaille en collaboration avec l’entourage de l’enfant, de l’adolescent ainsi que la famille et offre des services de thérapie individuelle, thérapie familiale et des consultations parentales.

Objectif 1

Accompagner et soutenir les familles dans les moments difficiles

Objectif 2

Obtenir une meilleure compréhension, expression et gestion des différentes émotions et compétences sociales (par exemple, la tristesse, la colère, le stress, l’inquiétude, la faible estime de soi)

Objectif 3

Développer et renforcer de nouvelles compétences et habiletés pour adresser divers problèmes, dont l’anxiété, les troubles de l’humeur, le trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité, les difficultés scolaires, la douance, les troubles oppositionnels et de conduite, les traumatismes et les difficultés d’adaptation.

Objectif 4

S’exercer à résoudre des problèmes afin d’atteindre un fonctionnement optimal au niveau individuel, familial, social et scolaire.

La thérapie individuelle

Les changements peuvent prendre du temps et il faut généralement quelques séances avant que l’enfant ou l’adolescent n’apprenne les stratégies nécessaires pour constater une amélioration des symptômes.

La structure de la séance varie en fonction de l’âge de l’enfant ou de l’adolescent. Le parent peut ou non accompagner son enfant et le rejoindre à la fin des séances pour obtenir des informations sur la façon de l’aider à la maison.

La thérapie familiale

Objectif 1

Mieux comprendre les relations et sources de tension au sein de la famille (le système-famille).

Objectif 2

Aider et soutenir le système familial en facilitant la communication et la résolution de problèmes.

Objectif 3

Élaborer des pistes de solution en fonction des forces de chaque membre de la famille et celles de leur milieu.

Les consultations parentales

Les consultations parentales au CIFEO permettent l’apprentissage de différentes stratégies afin de soutenir les parents dans la gestion des difficultés comportementales et émotionnelles de leur enfant. Ces stratégies peuvent, par exemple, porter sur la gestion des émotions, la résolution de problèmes et les moyens de donner des instructions de manière efficace afin d’améliorer leur relation.

Thérapie de groupe

L’équipe du CIFEO travaille actuellement sur le développement de certaines thérapies de groupe. Des informations supplémentaires seront bientôt disponibles.